Gestion des TMA : la force des promoteurs par rapport à l’ancien

Parfois occultée, l’une des principales forces des promoteurs immobiliers dans le cadre de l’achat d’un logement neuf, par rapport à l’ancien, réside dans la puissance de la personnalisation lors de la gestion des TMA.

En offrant la possibilité aux acquéreurs de réaliser, moyennant certains critères, des modifications d’agencement et techniques du logement, et la réalisation d’un nouveau plan de l’appartement, les TMA (Travaux Modificatifs Acquéreurs) offrent un avantage de taille par rapport à l’ancien.

Gestion des TMA – La force des promoteurs

Gestion des TMA : la personnalisation d’un logement neuf par rapport à un logement ancien


Faisons en effet un comparatif entre la personnalisation d’un logement neuf, et des modifications réalisées dans l’ancien :

  • Modifier un logement neuf ne demande pas de travaux aux nouveaux acheteurs, hormis les travaux réservés éventuels et finitions qu’il aura souhaité réaliser par ses soins. Il vous « suffit » d’allier anticipation, réactivité et rigueur lors de la phase de gestion des TMA (Travaux Modificatifs Acquéreurs), pour que les demandes puissent être prises en compte avant le démarrage de la construction.

  • En revanche, modifier un logement ancien demande d’une part nécessairement aux acquéreurs de disposer de connaissances personnelles techniques poussées en électricité, plomberie, ou carrelage par exemple. Le recours à des prestataires artisans est une alternative qui peut limiter cette contrainte, mais il faudra tout de même qu’ils puissent être en mesure de s’assurer de la qualité et la conformité des travaux réalisés, au risque de mauvaises surprises…
    D’autre part, lors de travaux dans l’ancien, les acheteurs subiront les contraintes liées aux travaux, qu’ils soient réalisés en présentiel (poussière, gestion de l’espace…), ou avant d’emménager (stress, contraintes de planning…)


La gestion des TMA, afférente à la promotion immobilière, permet donc de façon singulière de rendre le logement de vos acquéreurs unique sans qu’ils en subissent la lourdeur des travaux : un argument des plus sérieux, n’est-ce pas ?


La question du coût : un argument en faveur de l’ancien par rapport à la gestion des TMA dans le neuf ?


Alors certes, nous pourrions toujours mettre en cause le coût des TMA imputable à ces derniers, dans la gestion des TMA clients.

Acheter un placard dans une grande surface coûtera toujours moins cher que le prix pratiqué par le promoteur.

Cependant, on omet trop souvent de préciser que le coût des travaux modificatifs acquéreurs appliqué par le promoteur intègre également :

  • la main d’œuvre de l’entreprise sous-traitante,
  • l’étude du plan, afin de bien prendre en compte les modifications tout en respectant normes et contraintes,
  • le temps consacré à la gestion du dossier administratif des Travaux Modificatifs Acquéreurs.

De plus, la qualité des produits et matériaux utilisés est très souvent de bonne facture.

En effet, l’entreprise sous-traitante garantie pour au minimum deux ans ses produits (deux ans pour les produits démontables : radiateurs, placards, meubles vasques… ; et dix ans pour les produits intégrés au bâti : carrelage, cloisons…). Elle a donc pour obligation de proposer des marques connues ou reconnues permettant un réassort facilité.

La personnalisation comme avantage de poids dans la gestion des Travaux Modificatifs Acquéreurs


Le logement neuf dispose de qualités incomparables en termes de personnalisation, par rapport au logement ancien.

Tout en ayant des garanties dans le temps, choisir la VEFA (Vente en Etat Futur d’Achèvement), c’est avant tout la possibilité d’accéder à un logement unique ou presque.

Beaucoup de promoteurs tardent cependant à développer cet argumentaire et valoriser cet atout.


De nouvelles exigences à mieux maîtriser dans la gestion des TMA

En outre, les promoteurs doivent faire face à une demande et des exigences de plus en plus fortes des acheteurs, liée à une évolution de leur comportement.

En effet, la méthode de gestion des demandes clients est restée artisanale et difficile à contrôler.

Avec des possibilités de modifications sans limites, et si des règles ne sont pas imposées au client, le promoteur se retrouve dans un rôle d’équilibriste parfois complexe à appréhender : d’un côté, celui d’accepter des demandes parfois trop complexes, mais permettant de satisfaire le client ; de l’autre celui d’être contraint de refuser en bloc la moindre modification.

Chez SHOW YOU, nous sommes tous des anciens collaborateurs de la promotion immobilière confrontés à la gestion des TMA et des choix.

Notre logiciel a été pensé pour mettre en adéquation la demande client et la réponse promoteur, tout en permettant à chaque acheteur de définir au mieux son besoin.

Le promoteur peut encadrer le processus lors de l’intégration de son catalogue à la solution.

Force est de constater qu’après avoir mis en ligne plus de 6000 logements, des règles claires, un plan précis, et des prix affichés automatiquement, permettent au client de personnaliser son logement tout en laissant au promoteur la maîtrise.

La gestion des TMA constitue donc une force et un argument de choix pour les promoteurs immobiliers. Déplacer une cloison en un clic contre beaucoup de sueur, de coup de massues et de soucis, n’est-ce pas là l’un des plus beaux atouts du neuf sur l’ancien pour disposer du logement de ses rêves ?


Si vous avez aimé cet article, partagez le !

N’oubliez pas de nous tagger : #showyou

Aussi dans la catégorie ARTICLES SY